[ Fin du Costa Rica]

Je suis arrivée au Costa Rica début octobre et en suis partie le 10 décembre. Après être restée un peu plus de deux mois sur la côte Caraïbes, je ne peux que vous conseiller de vous y rendre. Dans ce pays, il est impossible de faire 2 pas sans se retrouver en plein milieu de la nature (hormis à San José, comme chaque grande ville). Je suis donc restée deux mois dans cette petite ville, nommée Puerto Viejo, au bord de la mer (dans laquelle il est possible de se baigner à 4 h du matin  ). J’ai travaillé dans un centre de sauvetage d’animaux, le Jaguar Rescue Center. J’y ais rencontré des gens formidables, des passionnés et je me suis même demandé si je ne voulais pas y rester. J’étais d’ailleurs censée rentrer le 10 novembre mais ai intentionnellement raté mon avion 🙂 . Pendant 5 semaines, j’ai travaillé à La Ceiba, la réserve naturelle dans laquelle les animaux du centre étaient relâchés. Ce qui signifie que chaque jour je me promenais avec des ratons laveurs, m’occupais de singes, de kinkajou… Et c’était vraiment chouette ! Même si deux-trois trucs du style enlever des tiques grosses comme cerise me faisait pas forcément plaisir. Il n’empêche que c’est un endroit qui m’a énormément plu, bien qu’il n’y ait aucun contact avec le monde extérieur (hormis les weekends).

Maintenant, j’aimerais vous parler un peu du Costa Rica. Là-bas et particulièrement à Puerto Viejo existe une vibe que je n’ai encore jamais vu. Quand j’étais sur mon vélo, tous les gens que je croisais me saluaient et me disaient « Pura vida ». Constamment. J’ai rencontré beaucoup de ticos (costaricien) dans les rues, qui marchandaient. Je me suis assise avec eux, ils m’ont appris le macramé, me parlaient de leur famille, de leur vie ici. Et je trouve ça assez merveilleux. Ce sont des gens qui malgré le fait que la vie est extrêmement chère, gardent le sourire en toute circonstance. Dites vous que pour un pack de 6 bières, on payait environ 4000 colonnes ce qui représente 8 euros (pour la bière locale). Cependant après deux mois de vie là-bas, on sait où faire ses courses et on apprend bien à négocier.

Je ne peux que recommander le Costa Rica, comme un pays où il fait bon vivre et où la vie est vraiment extrêmement chill.

Cependant, quand je suis arrivée je n’ai pas du tout fais attention. J’arrivais de Bogota et dès que j’ai mis un pied à Puerto Viejo je me suis tout de suite sentie safe. C’est fort trompeur. Plus le temps passe et plus on entend des histoires. Par exemple, en ville les voitures de police faisaient souvent des rondes et allumaient seulement leurs feux. Nous nous sommes souvent demandés pourquoi et après un mois nous avons la réponse. Il y avait un baron de la drogue dans la ville, lequel était connu de tous et salué de tous. Y compris la police, qui allumait en fait ses feux pour le prévenir de son arrivée. On s’est vraiment cru dans Narcos.

[ Bocca Del Toro ]

A voir absolument. Bocas Del Toro est au Panama, à 2 h de Puerto Viejo. Et c’est M-A-G-N-I-F-I-Q-U-E. Pensez aux paysages de « Pirates des CaraÏbes » c’est exactement ça. On est partit avec des potes, pendant 3 jours. On a vu des dauphins sauvages, on a nagé avec du phytoplancton au milieu de la mer, la nuit, avec un ciel étoilé sans un pet de nuage. On a été 2 à en pleurer de joie. Après, j’avoue que je n’aime pas particulièrement le Panama. La vibe n’y ait pas aussi bonne qu’au Costa Rica et surtout les locaux ne sont pas aussi sympathiques et ouverts. Dernière chose, tout Panama veut t’arnaquer, et ce en continu. Mais ça reste qu’en même à voir :

[ Trip de retour à Bogota ]

J’ai quitté Puerto Viejo le 7 décembre avec Diego, un ami ticos pour rejoindre San José en voiture. Le lendemain, j’ai pris le bus à 12h et suis arrivée à 3h du matin à Panama city. Le bémol c’est que casco viejo (la vieille ville de panama city) n’est pas vraiment recommandable la nuit. Du coup 5h plus tard, toujours au terminal de bus j’ai rencontré un taxi driver avec lequel je suis allée prendre mon petit-déjeuner. Ce même homme m’a ensuite emmené au canal de Panama. Là, boom, 15 dollars pour voir le canal. Effectivement c’est assez impressionnant mais je ne vais pas mentir, ca reste un canal avec des écluses et des gros bateaux. Mais c’est à peu près tout. Le plus intéressant reste l’histoire du canal.

Une fois sortie du musée, j’ai rencontré un couple d’espagnol qui m’a gentiment offert un ticket de bus pour rejoindre le plus grand mall de l’Amérique Latine. J’avoue qu’il était à peu près 12h et qu’avec mon backpack de 17kg sur le dos, je m’imaginais mal aller dans la vieille ville. Mais, j’ai rencontré un type de la sécurité avec lequel je me suis un peu posée. Ce dernier m’a présenté un de ses amis taxi driver pour qu’il m’emmène pour 3 dollars dans casco viejo. Finalement, je me suis retrouvée quelques heures plus tard à faire du macramé avec Allan, qui vendait ses créations dans la rue, et à boire des binouz avec des panaméens. C’était fort sympathique .

Je me suis séparée d’eux sur les coups de 22h pour rejoindre l’aéroport un peu crevée je l’avoue. Et j’avais faim. Très faim. Problème résolu grâce à une michigannaise qui vivait à Bocas Del toro et qui m’a gentiment offert une moitié de pizza. Après m’être remplie l’estomac, je me suis posée dans un coin de l’aéroport pour essayer de dormir ce qui évidemment pas marché et ai attendu mon avion qui partait à 5h du matin.

5 réflexions sur « [ Fin du Costa Rica] »

  1. Ca y est, j’ai enfin pris le temps de lire la suite de ton voyage. Il est claire que le Costa Rica t’a bien marqué et puisque j’ai de la chance d’avoir vu quelques photos non encore publiées, je comprend ton enthousiasme pour ce pays. Privilège de Mom. J’ai hâte de connaitre la suite…..

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s