7 mois 15 jours

Florianópolis – Brésil

Pas de nouvelles, bonnes nouvelles ! Dépasser le cap des 7 mois ca fait quelque chose, et je voulais le partager. En 7 mois il s’est passé de tout, du bon, du moins bon, de l’imprévu, des rencontres inoubliables et enfin des endroits qui vont rester graver dans ma cabeza (trad. tête).

En voyageant dans ces pays, on apprend à relativiser, voire les choses d’un autre œil et porter un regard nouveau sur le monde qui nous entoure. En Europe de l’ouest, il faut se le dire, nous sommes privilégiés. « L’argent ne fait pas le bonheur », on peut le voir ici. Avec peu, finalement on s’aperçoit que les gens sont plus ouverts, toujours prêts a vous faire profiter de ce qu’ils ont sans attendre quoi que se soit en retour. Le contact humain est préservé ici et au cœur de la relation, laissant l’intérêt de côté. On sent une authenticité dans les rencontres ici, qui se perd par chez nous. La simplicité et l’absence de jugement est présente et dans les relations et dans la manière de vivre. Cela fait que l’on s’autorise bien plus à être soi-même sans se préoccuper de ce que pourront penser les autres.

L’idée européenne de l’Amérique du Sud est fausse. Certains pensent que 90% des gens sont dangereux. C’est bien le contraire. Bien évidemment des gens qui m’ont fait me sentir mal à l’aise, j’en ai vu, je ne me suis pas sentie en sécurité partout, mais jamais je n’ai eu à faire face à une situation dans laquelle on me voulait du mal. Dès qu’un problème se présentait, quelqu’un fut là afin m’aider, et ce de bon coeur.

Actuellement au Brésil, je n’avais absolument pas prévu d’y passer. Pourtant après une rencontre en Equateur, j’ai décidé de faire le détour. Naïvement, je me disais « pas plus d’une semaine ». J’entamme bientôt la troisième.

Florianópolis, alias Floripa pour les intimes, a gagné mon coeur. Île de hippies, bonnes vibrations et des gens d’une gentillesse immense. Tout ceci dans une onde de partage constant. Des plages magnifiques, entre piscines naturelles et mer translucide. Accompagné d’un soleil répandant la bonne humeur. Au Brésil, on dit que cette île est magique… En y allant, j’ai compris pourquoi.

Durant ce voyage j’eu la chance de voir des paysages merveilleux, ces derniers resteront avec moi. Les chutes d’Iguazu, le Machu Picchu, le Salar des Uyuni sont une part de ces merveilles. Des paysages où l’on sent que la nature possède toujours un droit inébranlable. Face à ça, on se sent bien petit.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s